Trempette au yogourt et à l’avocat servi avec pita

Ingrédients

 

Trempette
2 Avocats
½ tasse Yogourt grec nature
2 cuillères à soupe Mayonnaise
Au goût Jus de lime
2 Oignons verts tranchés
2 cuillères à soupe Coriandre hachée (facultatif)
1 cuillère à thé Poudre de curry
Pita
3 cuillères à soupe Huile d’olive
1 cuillère à thé Origan
1 cuillère à thé Paprika
Au goût Poivre
1 sac Pita

 

Méthode

 

  1. Préchauffer le four à400 ° F.
  2. Dans un bol, mettre lesavocatset les écraserà l’aide d’une fourchette. Ajouterle restedes ingrédients de la trempette et bien mélanger.
  3. Dans un autrebol, mélangerl’huile d’olive, l’origan, le paprika et le poivre.Etendre surlespitas. Mettre au four pendant5-8 minutesou jusqu’à ce qu’ils soientgrillés.
  4. Couperentriangleset profiter dela trempette!

 

Information nutritionnelle
Calories : 153 kcal

Glucides 7.3 g Sodium 45.0 mg
Fibres 4.5 g Cholestérol 3.0 mg
Lipides 13.8 g Potassium 373.3 mg
Gras saturés 2.2 g

 

Source: The Dish: Recette santé pour le cœur adaptée de www.troisfoisparjour.com par Kathleen Turner, diététiste à l’Institut de Cardiologie.

Image: http://www.troisfoisparjour.com/recettes/bouchees-entrees/trempette-davocats-yogourt-chips-de-pitas

 

 

Maladies cardiaques: Le programme FrancoForme

Dre Michèle De Margerie est passée en ondes à Radio-Canada avec Carl Bernard (Bernard et Cie):

http://www.radio-canada.ca/emissions/bernier_et_cie/2011-2012/chronique.asp?idChronique=204727

Cholestérol

L’hypercholestérolémie (taux élevé de cholestérol dans le sang) est l’un des cinq principaux facteurs de risque de maladie coronarienne, avec le tabagisme, l’hypertension artérielle, l’inactivité physique et l’obésité. Elle augmente aussi le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Comprendre le cholestérol et les triglycérides
Prévenir et gérer l’hypercholestérolémie et l’hypertriglycéridémie

Marc Laflamme

Marc Laflamme

Marc Laflamme

Physiothérapeute-Mentor/Coordonnateur régional

Marc Laflamme est un physiothérapeute qui travaille au Centre de prevention et de réadaptation Minto de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa depuis l’an 2000. Il enseigne aussi la Réadaptation cardiaque au niveau de la Maîtrise à l’Université d’Ottawa.

En plus de ses baccalauréats en Sciences de l’activité physique et en Physiothérapie, il détient une certification comme Spécialiste clinique de l’exercice du American College of Sports Medicine, et plus récemment, il a obtenu un certificat en Counseling intensif d’arrêt du tabagisme de l’Université de Toronto. Marc œuvre dans le domaine de la santé et de l’activité physique depuis le début des années ’90 et continue à encourager ses clients à adopter un mode de vie sain.

Jennifer Harris

Jennifer Harris

Jennifer Harris

Gestionnaire régionale des services de réadaptation cardiaque

Jennifer est physiothérapeute et détentrice d’une certification en tant que Spécialiste clinique de l’exercice de l’American College of Sports Medicine (ACSM). Elle oeuvre au sein du Centre de prévention et de réadaptation de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa où elle est Gestionnaire des services régionaux de prévention et de réadaptation cardiovasculaire. Elle a aidé à mettre sur pied le programme Corps à coeur, qui intègre l’exercice destiné aux patients cardiaques dans la collectivité et qui contribue à la formation des animateurs d’exercice communautaires. Son implication en recherche inclut des projets portant sur la modification comportementale pour améliorer l’adhésion à l’exercice, ainsi que de nouvelles approches à l’exercice. Elle siège aussi au Conseil d’administration de l’Association canadienne de réadaptation cardiaque (CACRC), dont elle fut récemment reconnue pour son leadership clinique.

Dre Michèle de Margerie

Dre Michèle de Margerie

Dre Michèle de Margerie

Directrice du programme FrancoForme

Dre de Margerie a étudié la diététique à l’Université Laval avant d’obtenir son diplôme en médecine à l’Université de Sherbrooke. Elle a suivi sa formation en médecine familiale à l’Université McGill, à Montréal. La Dre de Margerie a été professeure agrégée d’enseignement clinique à l’Université Brown, à Rhode Island. Elle a instauré et mené un programme de prévention du tabagisme dans sa collectivité.

Dre de Margerie a également été clinicienne invitée à l’Hôpital du Sart Tilman, à Liège (Belgique), où elle a effectué des recherches sur les maladies métaboliques, en particulier sur les interactions de l’obésité, du diabète et du régime alimentaire. Dre de Margerie travaille au Centre de prévention et de réadaptation Minto de l’Institut de cardiologie et est professeure adjointe au Département de médecine familiale de l’Université d’Ottawa.

Elle a récemment été nommée directrice du programme francophone de réadaptation cardiaque. L’Université McGill lui a remis le prix John Rostant pour son jugement clinique hors pair et elle a reçu l’agrément du Collège des médecins de famille du Canada et de l’American College of Family Practice.

Stress

En apprenant d’avantage d’information sur le stress et sur les façons de le gérer vous contribuerez à améliorer votre santé physique, votre santé affective ainsi que votre qualité de vie en général.

Nutrition

Un guide Canadien pour la nutrition qui est bon pour the coeur. Le Centre de prévention et de réadaptation de l’Institut de cardiologie (CPRIC) peut vous aider.

Les allégations nutritionnelles
10 choses à savoir au sujet d’une saine alimentation

Exercice

Un important objectif à long terme du programme du Centre de prévention et de réadaptation de l’Institut de cardiologie (CPRIC) est de vous aider à acquérir les compétences nécessaires pour demeurer actif le reste de votre vie.

Notions de base pour l’exercice
Guide d’activité physique (ParticipAction)
Classes d’exercice gratuites (RAFO)

Calculatrice de l’indice de masse corporelle

Poids/Weight:
Taille/Height: ou/or cm/cms

SI Units:
BMI:
UK Units:

inférieur à 18,5 :

Votre poids est inférieur au poids santé correspondant à votre taille. Vous devriez quand même suivre le Guide alimentaire canadien et manger sainement. Demandez des conseils à un professionnel de la santé sur le poids santé et une saine alimentation.

entre 18,5 et 24,9 :

Votre IMC se situe dans l’intervalle santé. Afin de vous aider à maintenir un poids idéal, il faut adopter une alimentation saine et s’assurer de faire de l’activité physique sur une base régulière.

entre 25,0 et 29,9 :

Votre poids se situe dans une zone que l’on considère comme « surpoids » ou « embonpoint », ce qui augmente votre risque de développer certaines maladies chroniques, telles que l’hypertension, le diabète et la maladie cardiovasculaire. Vous devriez consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils sur une alimentation saine et un programme d’exercices pour vous aider à retrouver votre poids santé. Le simple fait de perdre quelques kilos pourrait contribuer à réduire votre risque de développer une multitude de maladies chroniques ou encore à mieux gérer vos facteurs de risque existants.

entre 30,0 et 34,9 :

Votre poids se situe dans une zone que l’on considère « obésité », ci qui contribue grandement à augmenter votre risque de développer certaines maladies chroniques, telles que l’hypertension, le diabète et la maladie cardiovasculaire. Vous devriez consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils sur une alimentation saine et un programme d’exercices pour vous aider à vous rapprocher d’un poids santé. Visez une perte de poids graduelle de 0,5 à 1 kg (1 à 2 lb) par semaine. Ceci devrait se faire via des changements raisonnables dans vos habitudes alimentaires, ainsi qu’une augementation graduelle de votre niveau d’activité. Un journal alimentaire peut vous aider à prendre conscience de ce que vous mangez dans une journée et peut ainsi vous aider à explorer certains changements potentiels. En règle générale, il faut éviter les régimes et les produits miracles (d’ailleurs, vous les avez peut-être déjà essayés!). Consultez plutôt un professionnel de la santé, qui peut vous guider dans vos efforts d’adopter un mode de vie plus sain!

supérieur à 35 :

Votre poids se situe dans une zone que l’on considère « obésité grave » ou « obésité morbide », ci qui vous expose à une multitude de problèmes de santé chroniques qui affectent sûrement votre qualité de vie (sans parler de votre espérance de vie). Si vous n’avez pas encore consulté un professionnel de la santé pour discuter de stratégies pour la perte de poids, vous devriez le faire aussitôt que possible. L’obésité en soit est une maladie chronique sérieuse qui requiert l’intervention d’une équipe spécialisée (médecin, diététiste, physiothérapeute, kinésiologue, psychologue, infirmière, infirmière-praticienne). Vous pouvez grandement bénéficier de conseils sur une saine alimentation et un programme d’activité physique qui vous convient. Passez à l’action dès aujourd’hui!